L’arbre à thé et ses multiples qualités

L’huile essentielle d’arbre à thé (tea-tree) possède des propriétés antivirales, antiseptiques et antifongiques. Elle est indispensable dans toutes les pharmacies, principalement l’hiver, car rien ne lui résiste. Les huiles essentielles d’arbre à thé comportent de nombreux autres dont voici un aperçu.

Utilisation

L’arbre à thé est un arbre originaire d’Australie qui n’a absolument rien à voir avec le théier comme pourrait le laisser supposer son nom. De ses feuilles est extraite une huile utilisée en phytothérapie, proche de l’huile goménolée provenant du niaouli.
L’huile essentielle d’arbre à thé s’utilise de trois façons.
En application cutanée : acné, eczéma, abcès, herpès, mycoses, piqûres d’insectes, gingivite, parasites cutanés, prurit, équilibrant psychique, tonique physique…
Voie respiratoire (en inhalation, diffusion ou olfaction) : bronchite, angine, otite, grippe, rhume, rhinopharyngite, toux, sinusite…
Voie interne (orale, vaginale ou rectale) : grippe, bronchite, cystite, herpès génital, mycose vaginale, leucorrhée, parasitose intestinale, vaginite, rhinopharyngite…
Il est préconisé de prendre l’huile essentielle de tea-tree 1 à 2 fois par jour, pendant 7 jours, jusqu’à amélioration.

Bienfaits cutanés

L’huile essentielle de tea-tree est particulièrement efficace pour soigner les affections cutanées.
Points noirs
Les points noirs sont liés à une surproduction de sébum qui entraîne une peau grasse. Des facteurs hormonaux, environnementaux ou alimentaires causent cette affection qui ne résiste pas à l’huile essentielle d’arbre à thé. En effet, celle-ci assainit la peau en détruisant les bactéries et en éliminant l’excès de sébum.
Acné et peau grasse
L’acné ayant les mêmes causes que les points noirs, l’huile essentielle d’arbre à thé neutralise également les effets dus à cette affectation.
Herpès
L’huile essentielle d’arbre à thé, contenant des monoterpènes et des monoterpénols, contribue à stimuler le système immunitaire et à contrecarrer les affections cutanées locales. Elle contient un antiviral apte à traiter l’herpès.
Mycoses
Les mycoses trouvent un terrain favorable sur la peau grasse des zones de notre corps cachées par les vêtements. Ce sont des levures pouvant être éradiquées par les huiles essentielles d’arbre à thé. En effet, ses effets antibactériens et antifongiques participent à la neutralisation des mycoses et, de plus, évitent leur réapparition.

Bienfaits sur la santé

Pour les maux de l’hiver
Bronchite : on utilise les huiles essentielles d’arbre à thé, antivirales par excellence, (diluées à 20 % dans une autre huile végétale) en usage cutané, par massages le long de la colonne vertébrale ou en inhalation.
Grippe : usage cutané également, en massage du dos, des membres et de la poitrine (diluée à 20 %).
Angine et mal de gorge : en gargarisme : 2 ou 3 gouttes diluées et mélangées dans de l’eau tiède.
Otite : massage derrière l’oreille douloureuse : 4 à 5 gouttes dans une cuillerée d’huile végétale. Il est impératif que l’huile essentielle n’entre pas dans l’oreille.
Rhume et rhinopharyngite : en massage (diluée à 20 %) et inhalation.
Sinusite : inhalation, vaporisation ou massage doux entre les sourcils (diluée à 5 %).
Système circulatoire : pour la congestion veineuse, en massage local (diluée à 20 %).
Système uro-génital : Cystite, herpès, mycose, vaginite, en massage du bas-ventre avec de l’huile essentielle d’arbre à thé diluée à 20 %.
Leucorrhée (pertes blanches) : par voie vaginale après consultation d’un thérapeute.
Système digestif : parasitose et mycose : par voie interne après avoir consulté un thérapeute.
Système immunitaire déficient : en vaporisation ou en inhalation.
Infections : par voie interne après avis d’un thérapeute.
Autres usages
Fatigue physique et fatigue psychique : utiliser l’huile essentielle d’arbre à thé en vaporisation ou inhalation. Utiliser également en application sur la plante des pieds ou sur le plexus solaire : 1 ou 2 gouttes pures ou diluées dans une cuillerée d’huile végétale.
Stress : en vaporisation, en inhalation ou en appliquant 1 ou 2 gouttes pures (ou diluées comme précédemment) sur la plante des pieds.
Radiothérapie : huile essentielle d’arbre à thé diluée à 20 % dans une huile végétale à appliquer sur la zone ayant subi le traitement.