L’allergie au lactose vous empêche de déguster un bon verre de lait, un yaourt ou un morceau de fromage ? Des solutions existent pour vous aider à ne plus subir les désagréments que causent les produits laitiers sur votre organisme.

Attention à ne pas confondre allergie au lactose et intolérance au lactose. L’allergie aux protéines de lait touche le plus souvent des enfants en bas âge, qui en guérissent à 90% après 6 ans. L’allergie oblige à une éviction totale des produits laitiers, dangereux pour la santé. L’allergie se manifeste par de la diarrhée, de l’eczéma, des vomissements, voire parfois un choc anaphylactique ou un œdème de Quincke, plus graves.

L’intolérance au lactose, elle, se manifeste en général à l’âge adulte. La capacité à ingérer des produits laitiers, au maximale à la naissance, décline en grandissant et se stabilise à différents niveaux chez l’adulte. L’éviction des produits laitiers est déconseillée car il existe des produits laitiers affinés, moins agressifs pour l’organisme. Une intolérance au lactose se manifeste le plus souvent par de la diarrhée, des ballonnements, des gaz ou des douleurs intestinales après ingestion d’un produit laitier que le côlon n’absorbe pas.

Le lactose se dégrade dans notre organisme en glucose et galactose par l’enzyme lactase avant d’entrer dans la circulation sanguine. Les gens atteints de cette intolérance au lactose souffrent d’une carence en lactase. Un complément alimentaire à base de cette enzyme lactase peut faciliter la digestion du lactose. Lactose-OK, de l’entreprise belge Revogan, aide à apaiser les symptômes de l’intolérance, surtout les coliques et la diarrhée, et à maintenir le taux de calcium et de vitamines liposolubles dans le sang.

Ne perdez donc pas espoir, des solutions existent pour vous aider à redécouvrir les produits laitiers, sans stress.

Vous voulez en savoir plus sur ce sujet ?